J’ai découvert plus d’informations

En savoir plus à propos de plus d’informations

Le chantre Stromae confiait enfin être « timide » pour sa santé mentale, et qu’il voulait faire une pause dans . Trop d’effets ? Trop de fatigue ? Trop de médiatisation ? Stromae n’est pas le seul étoile à invoquer le sujet de la santé mentale en lien avec l’exposition médiatique : de Marilyn Monroe à Britney Spears, les exemples sont nombreux. Alors la célébrité pourrait-elle vraiment faire « vesser les plombs » ? voici quelques éléments de réponse.

Qu’on la pensée ou pas, la gloire est un phénomène en lien avec le traffic. Touchant toutes les classes sociales, elle de voir et de s’assimiler que ce soit à un sportif, un membre d’une famille omnipotente, ou un écrivain par exemple. Ces dernières années, grâce aux plateformes sociales, tout le monde peut choisir son figurine dans la dépendance de ses envies. En arborant son quotidien, la gloire participe à la préférence et à l’identification de ses fans.

Amanda Seyfried ( Mamma Mia !, Time Out ), en thérapie pour arrivée d’angoisse après sa soudaine réputation. Kirsten Dunst sélectionnée par Lars von Trier pour incarner l’héroïne dépressive de Melancholia, « parce que ce domaine lui était prescience ». Carrie Fisher ( Star Wars ), bipolaire notoire, comprenant la publicité des électrochocs dans Shockaholic, sa dernière présentation… Depuis peu, le listing des stars qui avouent leurs bobos psys se remplit au moins aussi rapidement que la pavillon des thérapeutes qui les touchent. « Nous tous un coup de déprime, à un moment ou l’autre. Mais nous avons habituellement repentir d’en parler. Je ne jugerai une personne qui ce genre de passage à vide », a enfin jurat Kirsten Dunst au guide Flare, 3 ans après son séjour à la clinique Cirque Lodge où elle avait été crue pour dépression. Lindsay Lohan et Eva Mendes l’y avaient précédée.

Devenir connu est un désir à peu près incontournable à l’adolescence. Ce existe depuis très longtemps et peut être vu de différents angles. Effectivement, pourquoi les adolescents rêvent-ils de devenir notoires autrefois ? Voilà la question à se poser ! Diverses raisons telles une recherche d’identité, la objectivation potentielle d’un rêve et les avantages de cela statu auguste répondent à ce questionnement. tout d’abord, les encore adolescents cherchent à se montrer ouvertement pour combler un plaisir qu’ils chérissent, fourni par une quête d’identité, ou en d’autres mots, par le souhait de se faire recevoir d’une différente façon par les gens qui les entourent. Ainsi, devenir connu donne aisément accès à l’opportunité de se réédifier une identité et de approvisionner à ce désir de longue date.

L’arnaque. Le tragédie des personnes célèbres. De Johnny Hallyday à la fille du King, Liza Marie Presley, en passant par Benjamin Castaldi et Isabelle Adjani, nombreuses sont les individus qui ont eu affaire à des escrocs du type bertrand Madoff ou Christophe Rocancourt. On pense aussi à l’ancien double tarzan de l’univers de pugilat Christophe Tiozzo ou à la skieuse française la plus titrée de la légende en Coupe du monde, Carole Merle, qui ont laissé leur fortune entre les mains d’arnaqueurs. Par l’intermédiaire de placements imprudent de la part de «gens de confiance», l’un comme l’autre se sont retrouvés, du jour au lendemain, avec 2 000 000 000 d’euros d’emprunts ( découvrir ci-contre ).

Revers de la enchère de ce rêve d’irresponsabilité extravagante : la Schadenfreude – la délectation que nous tirons des malheurs d’autrui. Depuis plusieurs années, la presse scandaleux s’intéresse de plus en plus aux célébrités qui perdent les pédales. Le coup de excentricité de Charlie Sheen succède aux défaite de Britney Spears, Mel Gibson, Tiger Woods, et de très loin d’autres qui se sont pris en charge de humiliation dans les pages des tabloïds. Lorsqu’une personne riche et célèbre se fleur, alors nous nous sentons supérieurs – ou de préférence, environ inférieurs. Votre vie est un enfer ? Certes, mais ce n’est probablement rien adopté à ce que traversent Lindsay Lohan ou Brett Favre. Et depuis l’invention de la téléréalité, bon nombre de célébrités ne peuvent même plus s’abuser d’être meilleures que vous.

Complément d’information à propos de plus d’informations